L’atelier

PHILOSOPHIE DE L’ATELIER:

Fabrication:

Un instrument de musique est pour moi l’extension de la personnalité du musicien, il doit être en symbiose avec ce dernier. C’est ainsi que le charme du jeu et le charme de l’instrument vont donner l’âme et les sentiments humains les plus fabuleux.

Pour faire un instrument aussi sensible il faut, je pense, aimer l’architecture, l’Histoire, les arts, la culture… et donner dans la fabrication toutes les émotions que l’on peut immortaliser dans ce bois sonnant.

Je fabrique et vais continuer à fabriquer des instruments antiqués pour donner une histoire et une vie à ces derniers.


Montages & réparations:

Les instruments arrivent à l’atelier avec quelques problèmes. Il est donc essentiel d’être à l’écoute du musicien pour faire des réparations au plus proche Luthier de ses attentes.

La forme de la touche, la courbe du chevalet et du sillet de tête, doivent par exemple correspondre aux standards de montage et au souhait du musicien.

Les conseils et l’intervention d’un luthier sont importants pour être au plus proche de ce que l’on veut. Il vous aidera à choisir les courbes de jeu, le choix des cordes, conseil d’entretien etc…

L’âme est une partie aussi très importante pour optimiser un instrument. La régler pour se rapprocher du son souhaité par le musicien et pour pallier aux problèmes de sonorités de ces instruments-là (on reglera une âme différemment si les cordes de LA et MI sont  trop cristallines, et les cordes de SOL et RE, trop sèches.


Restaurations:

Dernier pilier de la lutherie: les restaurations lourdes, qui vont permettre de faire revivre un instrument de musique ou d’allonger sa durée de vie.

Certains instruments du quatuor sont d’une valeur inestimable, ils ont aussi bien traversé le temps grâce au travail précis des luthiers. Quand un instrument a de la valeur, nous nous devons de passer du temps pour le restaurer au mieux, le but: Une restauration solide, qui n’altère pas le son, faite dans les règles de l’art, qui sera invisible grâce aux retouches de vernis.

Avec ce cahier des charges, l’instrument se retrouvera parfaitement fonctionnel, avec son esthétique originale, et une restauration qui sera fiable et permettra à celui-ci de retrouver sa sonorité.