L’atelier

Tout commence par la conception

Avant le premier coup de gouge, je cherche un concept de sons, de formes et de textures pour aller vers une idée précise qui correspondra parfaitement au musicien.

Cet instrument devra traverser les âges, Ă©voluera avec son possesseur. Le Violon est le prolongement du bras du musicien, il est la voix de son expressivitĂ© ….

Il est alors primordial de crĂ©er un instrument d’art unique et convenant parfaitement, autant visuellement qu’auditivement, au musicien. C’est dans ces conditions, que l’artiste pourra exprimer l’ensemble de ses sentiments Ă  travers le violon.

Il naĂ®t alors, par l’alchimie produite entre les sentiments de l’artiste lors de l’interprĂ©tation, et le timbre du violon, un mĂ©lange qui Ă©meut le spectateur.

C’est ainsi que de grandes Ĺ“uvres musicales peuvent ĂŞtre si bouleversantes.


Ensuite, vient la création

Après avoir minutieusement choisi le bois, je m’atèle Ă  la crĂ©ation de l’instrument en mettant dans chaque dĂ©tail et dans chaque coup d’outil mon intention de dĂ©part.

Ainsi le violon ou violoncelle prend forme peu Ă  peu. Les mĂ©thodes utilisĂ©es sont ancestrales, hĂ©ritĂ©es des MaĂ®tres luthiers de l’âge d’or du violon.